+33 1 76 41 00 45 prix d'un appel local Echangez avec un de nos experts
Menu Inscription Téléphone
+33 1 76 41 00 45 prix d'un appel local Echangez avec un de nos experts

Somme : Une infirmière avec un faux diplôme démasquée

Cela faisait 9 mois qu’elle exerçait illégalement la profession et dupait l’hôpital dans lequel elle travaillait. France 3 révèle qu’une femme de 32 ans doit comparaître devant le tribunal correctionnel d’Amiens pour « usage de faux documents administratifs » et « exercice illégal de la profession ».

Une infirmière peu compétente avec un faux diplôme

En janvier 2017, Mme X est embauchée comme infirmière à l’hôpital de Péronne (Somme). Très vite, ses collègues se rendent compte que cette dernière est « peu compétente » et sont contraints de passer régulièrement derrière son travail. Cette situation met donc la puce à l’oreille de la directrice de l’hôpital, qui découvre rapidement le pot aux roses. En vérifiant les antécédents de la candidate, Régine Delplanque, directrice de l’hôpital se dit « désabusée ». Mme X a présenté un faux diplôme lors de son embauche et n’en est pas à son coup d’essai. Elle avait déjà travaillé dans une maison de retraite dans la Somme avec ce faux diplôme, avant d’être licenciée.

« Mme X a présenté un faux diplôme lors de son embauche et n’en est pas à son coup d’essai. »

Le contrôle de références avant embauche pour contrer un faux diplôme

La présentation de faux diplômes, en particulier dans le cadre des professions réglementées (médecine, pharmacie, paramédical, …) est condamné par la loi pour « usage de faux documents administratifs », « exercice illégal de la profession ». D’autant plus que les conséquences peuvent être dramatiques en cas d’impact sur la santé des patients.

Comment éviter ce type de situations ? Le contrôle de références avant embauche permet de vérifier les éléments contenus dans un CV : identité, obtention de diplômes, authenticité des expériences professionnelles. Cette pratique aide entre autres les recruteurs à débusquer les faussaires présentant un faux diplôme !

EveryCheck, start up parisienne, est spécialisée dans le contrôle de références avant embauche. Depuis la création en 2015, ils estiment que 23% des diplômes présentés sont faux ! Pensez à sécuriser vos recrutements !