Tesla: La méthode plutôt étonnante de Elon Musk pour débusquer les faux CV

Elon Musk est un entrepreneur de génie et accessoirement l’un des hommes les plus riches du monde. Mais est-il un expert du contrôle de références? Au cours d’une conférence, il a révélé sa méthode pour détecter les faux C.V. chez les candidats qui postulent chez Tesla.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle est surprenante. En tant que spécialistes du background check, ce n’est pas exactement une façon de faire que nous pratiquons.

La vérification de CV toute aussi importante dans la Silicon Valley

Les propos du patron de Tesla ont été rapportés dans ce très intéressant article de Presse-Citron. Elon Musk a beau être l’un des hommes les plus riches du monde, il n’a pas envie d’embaucher quelqu’un qui a menti sur son CV.

En revanche, sa méthode a de quoi étonner. Lors d’une conférence tenue en 2014, il a expliqué sa technique pour identifier un CV mensonger : demander au candidat de raconter les plus grands problèmes auxquels il a dû faire face et comment il a fait pour les résoudre.

Une conception très particulière du background check

Avec tout le respect qui est du à un entrepreneur de l’envergure de Elon Musk, chez EveryCheck nous sommes un peu dubitatifs au sujet de cette méthode.

Car, et nos clients nous en font part quotidiennement, certains candidats n’hésitent pas à raconter tout et n’importe quoi sur leurs CV ou au cours des entretiens d’embauche. C’est précisément pour cette raison que nous vérifions chaque expérience et chaque diplôme à la source (et en 48H) et faisons un rapport détaillé à nos clients sur la véracité des éléments présentés par les postulants.

Vous pouvez d’ailleurs en savoir plus sur nos méthodes et process sur la page dédiée à notre solution de vérification de CV. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus !

>