LesConfessions d’un fabricant de faux diplômes

Les faux diplôme sont partout, on le dit souvent. Mais ce n’est pas tous les jours que l’on peut échanger directement avec un faussaire !
C’est ce qu’a pu faire William Minh Hào Nguyen pour Vice.com, avec à la clef des enseignements intéressants pour les employeurs qui cherchent à éviter d’embaucher quelqu’un avec un faux diplôme
.

200€ le faux brevet des collèges

« Chris », comme il est nommé dans l’article expose ses tarifs, plutôt abordables : «Pour le brevet, c’était 200 euros et pour le Master 2 de Nanterre c’était 1700 euros».

Et encore dans nos propres investigations nous avons découvert des vendeurs de faux diplômes en ligne avec des tarifs encore plus bas.

Fabriquer un faux diplôme, tout un art

Notre faussaire détaille comment il s’y prend pour falsifier les éléments venant normalement des universités : « Pour un diplôme universitaire, il faut récupérer le tampon de l’académie, la signature du recteur de l’académie et du président de la fac, c’est très compliqué.»

Un diplôme contrefait, et livré avec de fausses références

Chris ne se contente pas juste de faire un faux diplôme, il va jusqu’à faire office de « couverture » au cas où un employeur appellerait pour prendre des références : «Je connaissais un mec qui cherchait désespérément un emploi après un BTS marketing. […] Je lui ai falsifié un diplôme de Master de Nanterre, Master Management. Pour les références de stages qui permettent de valider le diplôme je lui ai dit d’inscrire plusieurs références sur son CV avec mes coordonnées, au cas où le recruteur appelle.»

Les employeurs ne vérifient pas la véracité des diplômes

Enfin, un point qui nous a particulièrement intéressé est le retour d’expérience de Chris vis à vis de l’utilisation de ses faux dans la recherche d’emploi : « la majorité du temps les employeurs ne vérifient pas, certains ne demandent même pas une photocopie du diplôme ! Il se contentent de lire la ligne sur ton CV. C’est facilement compréhensible. Avec le nombre de candidatures qu’ils reçoivent, c’est impossible de tout traiter. […] Ils ne peuvent pas perdre du temps avec ça».

Chris n’a pas tort, et c’est d’ailleurs en raison de ce constat que nous proposons aux recruteurs une solution de vérification de diplômes efficace et abordable !

Ce ne sont que des courts extraits de l’excellent article de William Minh Hào Nguyen pour Vice.com. Nous vous conseillons vivement d’aller lire l’article en entier !

>