+33 1 76 41 00 45 prix d'un appel local Echangez avec un de nos experts
Menu Inscription Téléphone
+33 1 76 41 00 45 prix d'un appel local Echangez avec un de nos experts

Un an requis contre l’anesthésiste avec un faux diplôme

Un nouveau cas de faux médecin-anesthésiste

Un anesthésiste non diplômé

Après huit ans d’exercice, le faux anesthésiste a été démasqué. L’Est Républicain révèle que ce dernier, titulaire uniquement du diplôme d’infirmier, avait falsifié le diplôme d’un ami médecin en Algérie. Médecin dans l’Essonne puis à la maternité de Nancy, il a pu exercer pendant près de huit ans. Son diplôme n’avait pas été vérifié ; les médecins étrangers ne sont pas inscrits à l’Ordre des Médecins.

 

Une première condamnation

Déjà condamné en première instance, il a assuré mercredi dernier lors d’une nouvelle audience avoir « toujours été vigilant » et « n’avoir jamais commis de faute ». Il a également ajouté n’avoir « jamais pris de décision seul ». L’avocate du Conseil National de l’Ordre des Médecins de son côté requiert un an de prison pour « usage de faux » et « exercice illégal de la profession de médecin ». Verdict le 12 Juillet prochain.