Italie :Giuseppe Conte ternie par une affaire de CV truqué…

Alors qu’une affaire de faux diplômes et de CV mensongers venait remuer la vie politique en Espagne il y a quelques semaines (Voir notre article), une nouvelle affaire liée à des CV enjolivés secoue aujourd’hui l’Italie. Giuseppe Conte vient d’être élu premier ministre en Italie, il était jusqu’alors inconnu du public. La presse s’est donc empressé d’analyser les antécédents scolaires et expériences professionnelles de celui qui va désormais diriger le pays.

Le CV de Monsieur Conte est effet impressionnant ! Y sont mentionnés, Yale, la Sorbonne, Cambridge, New York Université (NYU), ou encore, l’international Kultur Institut de Vienne qui n’existe pas…

Une enquête a été menée par une journaliste du New York Times qui a eu la curiosité de vérifier le très long CV de ce professeur. La New York Université a déclaré n’avoir aucune trace de Giuseppe Conte mis à part une autorisation d’accès à sa bibliothèque ! Les autres universités n’ont pas souhaité s’exprimer pour des soucis de confidentialité.

D’autres fantaisies peuvent être observées dans son CV telles que son titre « d’expert » au sein d’un « Social Justice Group » de l’UE, un groupe introuvable.

Bien que défendu par le Mouvement 5 Étoiles, il semblerait que le nouveau premier ministre ait bel et bien gonflé son CV par des établissements fantômes et des noms de prestigieuses universités dans lesquelles il n’aurait jamais été !

Près de 7 CV sur 10 contiennent des informations inexactes ou fausses (statistiques EveryCheck). Pour éviter cette situation, prenez les devants et sécurisez vos embauches !

 

>