+33 1 76 41 00 45 prix d'un appel local Echangez avec un de nos experts
Menu Inscription Téléphone
+33 1 76 41 00 45 prix d'un appel local Echangez avec un de nos experts

LES FAUX DIPLÔMES : UN PHÉNOMÈNE MONDIAL

Pakistan : Plus de 140 millions de dollars de faux diplômes vendus.

D’après NDTV.com, une société de médias télévisée indienne, un manager d’une entreprise Pakistanaise s’est fait arrêter après avoir vendu pour plus de 140 millions de dollars de faux diplômes.

L’homme a été condamné à 20 ans de prison ferme.

Maroc : Faux ministres et chantage pour faux diplôme.

Le site Bladi.net (forum d’information marocain), nous informe que plusieurs ministres, au Maroc, sont accusés d’avoir utilisé de faux diplômes.

Autre fait du même type, un professeur d’une université, et également membre d’une ONG, aurait demandé à un de ses étudiants 40.000 DH (9 623,37€)  pour un faux diplôme.

Malheureusement pour le professeur, ce tête à tête a été enregistré par l’étudiant. La vidéo s’est ensuite diffusée très rapidement et le maitre chanteur s’est fait arrêter par les autorités de police.

USA : Un faux diplôme pour un meilleur revenu.

Fox News nous apprend, le 10 décembre dernier, qu’un officier de police, James W.Bennett, a été arrêté pour avoir obtenu un faux master qu’il aurait acheté sur internet.

Cet homme d’une soixantaine d’années aurait utilisé ce faux diplôme de l’université de Denton, au Texas, afin de bénéficier d’une promotion et de bonus en plus d’un meilleur niveau de salaire.

L’officier de police aurait imité la signature de son supérieur pour remplir une fiche qui permettait l’obtention du faux diplôme, il aurait également donné une fausse adresse et un faux numéro de téléphone d’un autre État.

Après plusieurs recherches, il s’avère qu’il y a eu deux cas similaires à celui de cet officier.

Espagne : Trafic de faux diplômes dans une université.

Une université espagnole a fait l’objet d’une enquête pour une histoire de faux diplômes.

Les professeurs de l’université de King Juan Carlos sont également soupçonnés d’avoir donné de faux diplômes à des étudiants, certains n’avaient même pas fini leur année scolaire.

BBCNEWS.com nous indique que l’établissement restera fermé jusqu’à ce que l’enquête soit terminée.

Les faux diplômes en plein essor

Le trafic des faux diplômes a une envergure mondiale. Désormais, il est facile de se procurer un diplôme pour 150 euros sur Internet, comme sur le site fauxdiplômes.org. Ce site vous promet en 48 heures un diplôme « qualité d’origine certifié », discrétion garantie.

Il ne reste plus qu’à espérer qu’on ne les vérifie pas !

EveryCheck, solution de vérification avant embauche, vérifie pour vous l’authenticité des diplômes, ainsi que l’intégralité des informations contenues dans le CV de vos candidats.