+33 1 76 41 00 45 prix d'un appel local Echangez avec un de nos experts
Menu Inscription Téléphone
+33 1 76 41 00 45 prix d'un appel local Echangez avec un de nos experts

RDC : Le nouveau président de la RDC titulaire d’un faux diplôme

Le quotidien Belge, Lalibre, revèle ce week-end, une nouvelle assez embarrassante pour le vainqueur des élections présidentielles congolaise, Félix Tshisekedi.

En effet, le candidat aurait utilisé une fausse attestation de licence en communication et marketing, obtenu en Belgique, à l’Institut des carrières commerciales (ICC), lors de son dépôt de candidature auprès de la commission électorale.

L’établissement mentionné a affirmé que M. Tshisekedi était bien inscrit mais n’a jamais validé ses examens, d’autant que l’école ne propose pas cette formation.

 

 

La commission électorale nationale indépendante congolaise précise les conditions suivantes pour être candidat à l’élection présidentielle : “avoir un diplôme d’études supérieures ou universitaires ou justifier d’une expérience professionnelle d’au moins cinq ans dans le domaine politique, administratif ou socio-économique“.

Le parti (UPDS) de M. Tshisekedi assure que le document n’a pas été utilisé dans le cadre de la candidature mais uniquement pour faire valoir ses acquis professionnels.
En effet, le candidat bénéficie d’une longue expérience en politique.

La justice congolaise a quand même demandé l’aide des autorités belges afin de vérifier l’authenticité du diplôme.

 

De nombreux cas similaires en politique…

 L’an dernier en Espagne, la présidente de la région de Madrid, Cristina Cifuentes, annonçait être titulaire d’un master en droit public.
Alors qu’elle n’a jamais suivi les cours de cette formation ni même passé les examens.

De même, Rachida Dati, l’ancienne ministre de la justice française, avait déclaré être une ancienne élève d’HEC, en oubliant de préciser qu’elle n’avait jamais obtenu ce diplôme.

 

Selon EveryCheck, plus d’un candidat sur cinq mentionnent de faux diplôme dans leur CV !

La Start-Up EveryCheck propose de vérifier les informations contenues dans le CV et l’authenticité des diplômes, afin d’optimiser le processus de recrutement.