+33 1 76 41 00 45 prix d'un appel local Echangez avec un de nos experts
Menu Inscription Téléphone
+33 1 76 41 00 45 prix d'un appel local Echangez avec un de nos experts

Les faux diplômes, une pratique qui menace vos recrutements

Aujourd’hui, nombreux sont les candidats à l’emploi tentés d’embellir leurs dossiers de candidature. Des centres d’intérêt aux expériences, en passant par les diplômes, les postulants n’hésitent plus à « booster » leur profil pour se faire embaucher.

Les faux diplômes, très fréquents dans les CV

Inconnu il y a quelques années, le phénomène des faux diplômes gagne chaque jour, un peu plus d’ampleur. Pourquoi les diplômes ? Tout simplement parce qu’en entreprise, les diplômes figurent parmi les premiers éléments que les recruteurs prennent en considération. Sur trois employeurs qui recrutent néanmoins, deux font directement confiance aux candidats et négligent les contrôles. Un seul demandera par ailleurs à voir les diplômes originaux mentionnés. Et c’est justement cette négligence de vérifications que des milliers de candidats à l’emploi tentent aujourd’hui d’exploiter.

Selon les résultats d’une étude réalisée par le cabinet de conseil en recrutement « Florian Mantione Institut » et parue en 2013, près de 75 % des CV envoyés par des candidats à l’emploi sont trompeurs. Parce que la concurrence se fait chaque jour plus rude, 90 % des candidats pensent qu’arranger un CV pour se faire embaucher n’a rien d’odieux. Au contraire, ils considèrent cet acte « normal », car pour espérer décrocher l’emploi, il leur faut tout naturellement « savoir se vendre ». Cette même enquête a par ailleurs permis de révéler que 33 % des candidats mentionnent souvent, de faux diplômes dans leurs CV. La vérification de faux diplômes devient donc une priorité pour les entreprises.

« 33% des candidats mentionnent souvent de faux diplômes dans leurs CV »

Avec le taux croissant de candidats tentés par la fraude au diplôme, chaque CV reçu doit être considéré comme « éventuellement trompeur ». Les recrutements deviennent par ailleurs plus complexes, plus longs et plus laborieux. Les contraintes sont d’autant plus handicapantes si le remplacement du personnel pour le poste vacant relève de l’urgence. Heureusement, pour faciliter les recrutements et pour vérifier les faux diplômes, des partenaires fiables ont vu le jour.

 

La vérification des dossiers, le corps de métier de la start-up EveryCheck

Lancée officiellement en 2015, la start-up EveryCheck se veut être la partenaire de confiance des services de Ressources humaines en entreprise. Qu’il s’agisse de dossier  de candidature à l’emploi ou d’un dossier de demande de location, EveryCheck débusque les fausses informations et vous évite de vous engouffrer dans un mauvais investissement. Identité, expériences et diplômes sont passés au peigne fin, dans un délai de 48 heures seulement. Évidemment, chaque vérification de faux diplômes et de CV se fait avec l’accord des candidats concernés et la CNIL. Grâce à EveryCheck, votre processus d’embauche est sécurisé !