UneCondamnation pour falsification de diplôme pour une candidate aux législatives

Une affaire de falsification de diplôme s’invite dans la campagne des législatives

A quelques jours des législatives, le site La Voix du Nord révèle que la candidate LREM Houmria Berrada a été condamnée en 2011 pour falsification de diplômes.

En 2010, la candidate à la deuxième circonscription du Nord aurait été exclue de l’école des avocats de Lille pour avoir fourni un diplôme falsifié de l’IEJ de Strasbourg.

Elle aurait ainsi été condamnée à huit mois de prison avec sursis et à verser dommages et intérêts à l’étudiante à laquelle elle a usurpé les diplômes.

Même si elle affirme qu’il n’existe aucune trace de condamnation sur son casier judiciaire, son compte LinkedIn fait état de ses expériences professionnelles mais ne mentionne aucune formation. 

Dans un contexte de moralisation de la vie politique, Houmria Berrada met dans l’embarras la campagne politique de LREM.  Elle avait déjà récemment fait parler d’elle en ouvrant une cagnotte Leetchi, alors que le financement participatif est interdit pour les campagnes électorales.

 

Comment lutter contre l’usage de faux diplômes ? 

La vérification de références en amont est devenue essentielle avant de confier un poste à responsabilités. La start-up française Everycheck est devenue experte dans le contrôle de références. En 48 heures et en conformité avec la CNIL, les experts d’Everycheck vérifient les curriculum vitae (identité – diplômes – expériences professionnelles) !

Contactez nous pour plus d’informations !

 

>