+33 1 76 41 00 45 prix d'un appel local Echangez avec un de nos experts
Menu Inscription Téléphone
+33 1 76 41 00 45 prix d'un appel local Echangez avec un de nos experts

5 CONSEILS POUR RECRUTER ET INTEGRER DE NOUVEAUX COLLABORATEURS A DISTANCE

Que ce soit par choix ou par nécessité, les employeurs recrutent de plus en plus à distance. La situation sanitaire a imposé la montée en puissance du télétravail, mais certaines entreprises font aussi le choix du 100% remote et vont chercher des talents partout en France ou à l’étranger.

Alors, comment recruter et intégrer correctement les nouveaux venus à distance ? Nous avons dressé une liste de conseils directement applicables grâce à l’éclairage de Isabelle Rouhan, présidente de Colibri Talent et auteure de « Les métiers du futur« .

1. Favoriser le distanciel pour le début du processus de recrutement

Le conseil le plus important que l’on peut donner à un employeur qui souhaite recruter à distance est…. » souhaitez-vous vraiment recruter à distance? ». Comme le confie Isabelle Rouhan « 93% de la communication se fait par le non verbal, dans ces conditions il est difficile de se faire une opinion sur un candidat sans le rencontrer au moins une fois« .

En revanche, la vidéo, le téléphone, sont des outils de plus en plus présents en début de processus de recrutement et peuvent être très efficaces en pré-sélection. Isabelle Rouhan partage son vécu de recruteuse : « Le confinement a obligé les entreprises à recruter à distance, mais maintenant que la contrainte sanitaire s’est un peu allégée, les recruteurs et managers tiennent à rencontrer les candidats de visu avant de les confirmer ».

2. Bien structurer l’onboarding à distance

La période d’intégration d’un nouveau collaborateur dans l’entreprise est un moment charnière, qui demande une grande attention, encore plus à distance. Bien sûr, un onboarding en présentiel est recommandé – de même que des rencontres directes régulières.

Mais au delà d’un “kick off” fait dans le même espace, il faut voire loin pour l’onboarding. Prévoyez des points visio réguliers, mais n’hésitez pas non plus à utiliser tous les outils à votre disposition pour un contact régulier : Slack, Skype, messenger, Whatsapp…

Curieusement, une intégration à distance peut même être plus efficace. C’est ce qu’a observé Isabelle Rouhan : « le fait d’être à distance oblige à écrire un programme d’intégration très précis, avec des rencontres planifiées ». Exit donc la tentation de laisser l’onboarding se faire au hasard des rencontres à la machine à café.

3. Tirer le meilleur des outils digitaux pour recruter à distance

Une organisation du travail en distanciel est faite de contacts établis avec de nombreux outils différents et complémentaires : Messagerie instantanée, visioconférence, téléphone etc. Les nouveaux outils de communication ne manquent pas, certains sont gadget mais d’autres ont un vrai intérêt et seront sûrement indispensables dans une organisation à distance avec votre futur collaborateur.

Bien sûr, les recruteurs n’ont pas attendu 2020 pour recruter à distance, comme témoigne Isabelle Rouhan : « cela fait déjà plusieurs années que beaucoup de prises de contacts et entretiens préliminaires se font à distance, avant de passer à du présentiel pour les étapes suivantes. Mais le mix rencontres à distance et en présence évolue vers moins de rencontres de visu ».

N’hésitez donc pas à utiliser tous ces moyens de communication pour le processus de recrutement, afin de voir si les candidats sont à l’aise avec ce mode de fonctionnement !

crédit photo : freepik – fr.freepik.com

4. S’assurer que travailler à distance ne posera pas problème pour au candidat

ça peut sembler une évidence, et pourtant il ne faut pas hésiter à aborder dès les premiers entretiens la spécificité d’un emploi à tout ou en partie à distance : Est-ce que le candidat apprécie de travailler dans ces conditions ? Est-ce qu’il mesure bien les spécificités d’une telle organisation ? Est-ce que la personne sera à l’aise avec le fait de ne pas avoir de contacts direct avec ses collègues managers au quotidien ?

Il n’est pas impossible que le candidat ne se soit pas posé toutes ces questions et projeté dans un tel mode de fonctionnement.

5. Contrôler les références du candidat

Un collaborateur à distance sera forcément dans une situation où il aura moins de contacts informels et réguliers. Il peut donc être plus long, dans cette configuration, d’évaluer la réussite de sa période d’essai. 

Il est donc indispensable de vérifier en amont de l’embauche les références du candidat. Contrôler que les dates et intitulés de postes sont justes, et que les diplômes présentés ont bien été obtenus, afin d’éviter une mauvaise surprise qui pourrait être plus longue à découvrir dans une collaboration à distance.

EveryCheck est le spécialiste français du contrôle de références, nous vérifions les CV pour nos clients en 48H, n’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.